Composition

(exprimée par : 100 g)
PRINCIPES ACTIFSQUANTITE
Carbomère 980 0.13 g
EXCIPIENTS
Sorbitol
Edétate disodique
Sodium hydroxyde
Eau pour préparations injectables

Indications thérapeutiques

Traitement symptomatique de l'oeil sec.

  • Syndrome de l'oeil sec

Contre-indications

Hypersensibilité à la substance active ou à l'un des excipients mentionnés à la rubrique Composition.

Effets indésirables

Possibilité de :

¨trouble visuel, sensation de brûlure ou de picotements passagers après l'instillation jusqu'à ce que le collyre se répartisse uniformément à la surface de l'oeil.

¨sensation de paupières collées,

¨réactions d'irritation ou d'hypersensibilité.

Déclaration des effets indésirables suspectés

La déclaration des effets indésirables suspectés après autorisation du médicament est importante. Elle permet une surveillance continue du rapport bénéfice/risque du médicament. Les professionnels de santé déclarent tout effet indésirable suspecté via le système national de déclaration : Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) et réseau des Centres Régionaux de Pharmacovigilance - Site internet :www.ansm.sante.fr.

  • Trouble visuel
  • Sensation de brûlure oculaire
  • Sensation de picotement oculaire
  • Sensation de paupières collées
  • Réaction d'irritation oculaire
  • Réaction d'hypersensibilité

Fertilité, grossesse et allaitement

Ce médicament peut être utilisé, si besoin, chez la femme enceinte et en cours d'allaitement.

Posologie et mode d'administration

Posologie

Instiller une goutte de collyre dans le cul-de-sac conjonctival inférieur, 1 à 3 fois par jour, à intervalles réguliers, en fonction des troubles oculaires.

Population pédiatrique

Enfants et adolescents jusqu'à l'âge de 18 ans.

La sécurité et l'efficacité de LACRIFLUID 0,13 POUR CENT, collyre en solution en récipient unidose, à la posologie recommandée pour les adultes a été établie par l'expérience clinique, mais aucune donnée d'étude clinique n'est disponible.

Mode d'administration

Voie ophtalmique.

Chaque récipient unidose contient une quantité suffisante de collyre pour traiter les deux yeux.

Il sera recommandé au patient :

¨d'éviter le contact de l'embout avec l'oeil ou les paupières ;

¨de jeter l'unidose après utilisation.

Scannez vos médicaments et gardez un œil sur votre santé !

L'application ScanPharma vous permet de gérer tous les médicaments que vous avez chez vous !

Avec le soutien de

BCB DEXTHER