Composition

(exprimée par : 100 ml de solution)
PRINCIPES ACTIFSQUANTITE
Hexamidine diiséthionate 0.1 g
EXCIPIENTS
Ethanol 96% (v/v)
Acétique acide glacial
Sodium acétate
Eau purifiée

Indications thérapeutiques

Traitement d'appoint des affections de la peau primitivement bactériennes ou susceptibles de se surinfecter.

Remarque :

Les agents à visée antiseptique ne sont pas stérilisants. Ils réduisent temporairement le nombre de microorganismes.

  • Affection de la peau primitivement bactérienne
  • Affection de la peau susceptible de se surinfecter

Contre-indications

Hypersensibilité à l'hexamidine ou à la classe chimique des diamidines ou à l'un des composants.

Cette préparation ne doit pas être utilisée:

·Pour l'antisepsie avant prélèvement (ponction et injection).

·Pour tout geste invasif nécessitant une antisepsie de type chirurgical (P.L., voie veineuse centrale, etc.).

·Pour la désinfection du matériel médico-chirurgical.

Ne pas utiliser sur les muqueuses.

  • Antisepsie avant prélèvement
  • Antisepsie de type chirurgical
  • Désinfection du matériel médico-chirurgical
  • Muqueuse

Effets indésirables

L'hexamidine est susceptible d'entraîner une sensibilisation.

Sa fréquence varie avec la forme galénique et le degré d'altération épidermique: la solution hydro-alcoolique, fréquemment appliquée sur un épiderme érodé ou lésé, est plus souvent responsable que les autres formes galéniques.

La dermite de contact à l'hexamidine présente certaines particularités évoquant un phénomène d'Arthus et suggérant des mécanismes immunologiques humoraux.

Son aspect clinique diffère habituellement du classique eczéma de contact: l'éruption est le plus souvent infiltrée, faite de lésions papuleuses ou papulo-vésiculaires hémisphériques isolées ou groupées. Plus nombreuses et coalescentes au point d'application de l'antiseptique, elles diffusent, en éléments isolés.

La régression est souvent lente.

Des manifestations bénignes d'intolérance locale peuvent être rencontrées: sensation de picotements, démangeaisons, brûlure, sécheresse cutanée. Elles n'entraînent qu'exceptionnellement l'arrêt du traitement.

Déclaration des effets indésirables suspectés

La déclaration des effets indésirables suspectés après autorisation du médicament est importante. Elle permet une surveillance continue du rapport bénéfice/risque du médicament. Les professionnels de santé déclarent tout effet indésirable suspecté via le système national de déclaration : Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) et réseau des Centres Régionaux de Pharmacovigilance - Site internet :www.ansm.sante.fr.

  • Sensibilisation
  • Dermite de contact
  • Phénomène d'Arthus
  • Eruption papuleuse
  • Eruption papulovésiculeuse
  • Sensation de picotement cutané
  • Démangeaison cutanée
  • Brûlure cutanée
  • Sécheresse cutanée

Fertilité, grossesse et allaitement

A utiliser avec prudence chez la femme enceinte ou qui allaite, faute de données cliniques exploitables.

Posologie et mode d'administration

Voie cutanée

Utiliser pure en application ou pansements humides ou bains locaux à raison de 2 à 3 fois par jour.

La solution peut être utilisée également en pulvérisations.

Aucun rinçage n'est nécessaire après application.

Durée d'utilisation après ouverture : (voir rubrique Mises en garde et précautions d'emploi).

Scannez vos médicaments et gardez un œil sur votre santé !

L'application ScanPharma vous permet de gérer tous les médicaments que vous avez chez vous !

Avec le soutien de

BCB DEXTHER