Composition

(exprimée par : 100 g)
PRINCIPES ACTIFSQUANTITE
Econazole nitrate1.0 g
EXCIPIENTS
Propylène glycol
Ethanol 96%
Parfum PCV 1676 : contient notamment du
Butylhydroxytoluène
Gaz propulseur :
Azote

Indications thérapeutiques

CANDIDOSES :
Les candidoses cutanées rencontrées en clinique humaine sont habituellement dues à Candida Albicans. Cependant, la mise en évidence d'un candida sur la peau ne peut constituer en soi une indication ;
- Traitement :
. intertrigos, en particulier génito-cruraux, anaux et périanaux,
. perlèche,
. vulvite, balanite.
Dans certains cas, il est recommandé de traiter simultanément le tube digestif.
- Traitement d'appoint des onyxis et périonyxis.
DERMATOPHYTIES :
- Traitement :
. dermatophyties de la peau glabre,
. intertrigos génitaux et cruraux,
. intertrigos des orteils (pieds d'athlète).
- Traitement des sycosis et kérions : un traitement systémique antifongique associé est à discuter.
- Traitement d'appoint :
. teignes,
. folliculites à trichophyton rubrum.
Un traitement systémique antifongique associé est nécessaire.
PITYRIASIS VERSICOLOR.
ERYTHRASMA.
  • Pityriasis versicolor

Contre-indications

Hypersensibilité aux dérivés imidazolés, ou à l'un des constituants du produit.
  • Hypersensibilité imidazolés
  • Hypersensibilité propylèneglycol
  • Hypersensibilité butylhydroxytoluène

Effets indésirables

- Du fait du faible taux de résorption de l'éconazole (0,5% à 2%) sur une peau saine, on peut pratiquement exclure le risque d'apparition d'effets systémiques.
- Cependant, sur une peau lésée, une grande surface, et chez le nourrisson (en raison du rapport surface/poids et de l'effet d'occlusion des couches), il faut être attentif à cette éventualité.
- Localement, les rares manifestations d'intolérance sont des sensations de brûlures, ou parfois prurit et rougeur de la peau : ces manifestations n'entraînent que rarement l'arrêt du traitement (environ 1,7% des cas).
- De très rares cas d'eczéma de contact au site d'application ont été rapportés.
- En raison de la présence de propylèneglycol et de butylhydroxytoluène (E321), risque d'eczéma de contact, irritation de la peau et des muqueuses.
- En raison de la présence d'éthanol, les applications fréquentes sur la peau peuvent provoquer des irritations et une sécheresse de la peau.
  • Sensation de brûlure cutanée
  • Prurit cutané
  • Rougeur de la peau
  • Eczéma de contact
  • Irritation de la peau
  • Irritation des muqueuses
  • Sécheresse de la peau

Fertilité, grossesse et allaitement

Sans objet.

Posologie et mode d'administration

- Application biquotidienne régulière jusqu'à disparition complète des lésions.
- Appliquer la solution sur toutes les régions à traiter et faire suivre l'application d'un massage doux et régulier jusqu'à pénétration complète.
- Les indications préférentielles de la forme solution figurent dans le tableau suivant :
Lésions : Formes conseillées / Durée du traitement.
CANDIDOSE :
- Mycose des plis : intertrigo génital, sous-mammaire, interdigital... :
. non macérées : crème / 1 à 2 semaines.
. macérées : spray poudre / 1 à 2 semaines.
- Mycoses des muqueuses et des semi-muqueuses : vulvite, balanite, anite, candidose du siège : lait / 8 jours.
- Mycoses des peaux fragiles : enfants, visage : lait / 2 à 3 semaines.
- Mycoses des ongles : onyxis, périonyxis : crème + antifongique per os / 1 à 2 mois.
DERMATOPHYTIES :
- Dermatophyties de la peau glabre : crème / 2 semaines.
- Intertrigo génital et crural :
. non macérées : crème / 2 à 3 semaines.
. macérées : poudre / 2 à 3 semaines.
- Intertrigo des orteils : poudre / 3 semaines.
- Mycoses des poils : folliculites, kérion, sycosis : lait / 4 à 6 semaines.
- Teignes : crème + antifongique per os / 4 à 8 semaines.
PITYRIASIS VERSICOLOR : spray solution / 2 semaines.
ERYTHRASMA : crème / 1 à 2 semaines.

Scannez vos médicaments et gardez un œil sur votre santé !

L'application ScanPharma vous permet de gérer tous les médicaments que vous avez chez vous !

Avec le soutien de

BCB DEXTHER