Composition

(exprimée par : 100 ml sol. reconstituée)
PRINCIPES ACTIFSQUANTITE
Pralidoxime méthylsulfate : 3,225 g quantité correspondante en pralidoxime2.0 g
EXCIPIENTS
Solvant :
Sodium chlorure
Eau pour préparations injectables

Indications thérapeutiques

Intoxications par les dérivés organophosphorés anticholinestérasiques.
  • Intoxication par les dérivés organophosphorés anticholinestérasiques

Contre-indications

Ce médicament est contre-indiqué en cas de :

·         hypersensibilité à la pralidoxime.

  • Hypersensibilité pralidoxime
  • Allaitement

Effets indésirables

·         Troubles de la vision : diplopie, vision floue,

·         Malaise, vertiges, céphalées, tachycardie.

  • Diplopie
  • Vision floue
  • Malaise
  • Vertige
  • Céphalée
  • Tachycardie

Fertilité, grossesse et allaitement

Il n'y a pas de données fiables de tératogénèse chez l'animal.

Il n'existe pas actuellement de données pertinentes, ou en nombre suffisant, pour évaluer un éventuel effet malformatif ou foetotoxique de la pralidoxime lorsqu'elle est administrée pendant la grossesse.

Malgré cela, ce médicament peut être prescrit pendant la grossesse si besoin.

En raison de l'absence de données du passage de ce médicament dans le lait maternel, l'allaitement est à éviter pendant l'utilisation de celui-ci.

Posologie et mode d'administration

Voie intraveineuse en cas d'urgence.

Voie intramusculaire, sous-cutanée, ou voie orale si l'intoxication à traiter ne présente pas de caractère d'urgence.

·         La solution doit être préparée extemporanément par introduction dans le flacon de poudre de 10 ml de solvant.

Chez l'adulte

·         Voie intraveineuse (soit sans dilution en injection lente de 1 ml/mn, soit en perfusion après dilution de la solution dans une solution de glucose ou de chlorure isotonique), voie intramusculaire, sous-cutanée :

o        lors de la première injection, la posologie habituellement proposée de 200 à 400 mg de pralidoxime, peut, être augmentée jusqu'à 2 g en fonction de l'efficacité obtenue ;

o        une dose d'entretien allant jusqu'à 400 mg/heure sera maintenue tant que nécessaire.

·         Voie orale : 1 à 3 g de pralidoxime toutes les 5 heures.

Chez l'enfant

·         lors de la première injection, 20 à 40 mg/kg de pralidoxime suivant la sévérité de l'intoxication et la réponse au traitement;

·         une dose d'entretien de 10 mg/kg /heure sera maintenue tant que nécessaire.

Chez l'insuffisant rénal

Les doses doivent être réduites chez les patients ayant une fonction rénale altérée.

Scannez vos médicaments et gardez un œil sur votre santé !

L'application ScanPharma vous permet de gérer tous les médicaments que vous avez chez vous !

Avec le soutien de

BCB DEXTHER