Composition

(exprimée par : 100 g)
PRINCIPES ACTIFSQUANTITE
Triamcinolone acétonide0.1 g
Néomycine sulfate350000.0 UI
EXCIPIENTS
Vaseline
Paraffine liquide

Indications thérapeutiques

Traitement local anti-inflammatoire et antibactérien de l'oeil et de ses annexes:

- dans les suites de la chirurgie ophtalmologique,

- des infections dues à des germes sensibles à la néomycine avec composante inflammatoire.

Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.

  • Suite de la chirurgie ophtalmologique
  • Infection de l'oeil et de ses annexes avec inflammation

Contre-indications

Hypersensibilité à l'un des composants.

Kératite herpétique épithéliale dendritique, kératite mycosique, antécédents glaucomateux personnels ou familiaux, atteinte oculaire tuberculeuse, keratoconjonctivites virales au stade précoce.

  • Hypersensibilité triamcinolone
  • Hypersensibilité néomycine
  • Kératite herpétique épithéliale dendritique
  • Kératite mycosique
  • Antécédent de glaucome
  • Antécédent familial de glaucome
  • Atteinte oculaire tuberculeuse
  • Kératoconjonctivite virale au stade précoce
  • Grossesse
  • Nourrisson
  • Port de lentilles

Effets indésirables

Possibilité d'irritation locale transitoire: gêne, larmoiement, brûlure, hyperhémie conjonctivale.

Risque de réaction d'hypersensibilité cutanéo-conjonctivale.

En usage prolongé: hypertension oculaire cortico-induite, opacification du cristallin, kératite superficielle du à la présence de corticoïde.

En cas d'ulcération cornéenne ou sclérale, les corticoïdes peuvent retarder la cicatrisation et favoriser la surinfection.

  • Gêne oculaire
  • Larmoiement
  • Brûlure oculaire
  • Hyperhémie conjonctivale
  • Réaction d'hypersensibilité cutanéoconjonctivale
  • Hypertension oculaire provoquée par les glucocorticoïdes
  • Opacification du cristallin
  • Kératite superficielle
  • Ulcération de la cornée
  • Ulcération sclérale

Fertilité, grossesse et allaitement

En cas d'administration oculaire, le passage systémique est non négligeable. Toutefois, par rapport à la forme collyre, le passage systémique de la forme pommade est vraisemblablement très faible.

La présence de néomycine conditionne la conduite à tenir en cas de grossesse et d'allaitement.

 

Grossesse :

Les études effectuées chez l'animal ont mis en évidence une atteinte cochléovestibulaire après administration parentérale de la néomycine. En clinique, quelques cas d'atteinte cochléovestibulaire foetale ont été décrits avec d'autres aminosides après administration parentérale. En conséquence, l'utilisation de Cidermex, pommade ophtalmique, est à éviter par prudence au cours de la grossesse.

Allaitement :

Cidermex, pommade ophtalmique peut être prescrit au cours de l'allaitement.

Posologie et mode d'administration

1 ruban d'un demi-centimètre dans l'oeil traité, 1 à 2 fois par jour selon la gravité pendant 7 jours en moyenne.

Un traitement plus long peut être prescrit sous surveillance ophtalmique stricte.

Scannez vos médicaments et gardez un œil sur votre santé !

L'application ScanPharma vous permet de gérer tous les médicaments que vous avez chez vous !

Avec le soutien de

BCB DEXTHER