Composition

(exprimée par : Gélule n°4)
PRINCIPES ACTIFSQUANTITE
Ciclétanine chlorhydrate50.0 mg
Excipient : chaque gélule contient 20 mg de lactose monohydraté.
EXCIPIENTS
Lactose monohydraté
Talc (E553b)
Enveloppe de la gélule :
Gélatine
Fer oxyde (E172) rouge
Titane dioxyde (E171)
Fer oxyde (E172) jaune

Indications thérapeutiques

Hypertension artérielle.

  • Hypertension artérielle

Contre-indications

Insuffisance rénale et hépatique sévères.

Encéphalopathie hépatique.

Contre-indications relatives: associations avec le lithium et les médicaments non anti-arythmiques donnant des torsades de pointes(voir rubrique Interactions avec d'autres médicaments et autres formes d'interactions).

  • Hypersensibilité ciclétanine
  • Insuffisance rénale sévère
  • Insuffisance hépatique sévère
  • Encéphalopathie hépatique
  • Enfant de moins de 6 ans
  • Intolérance au galactose
  • Déficit en lactase
  • Syndrome de malabsorption du glucose
  • Syndrome de malabsorption du galactose
  • Grossesse
  • Allaitement

Effets indésirables

Les effets indésirables biologiques ou cliniques sont pour la plupart dose-dépendants et peuvent être réduits par la recherche de la dose minimale efficace.

Au plan biologique

·         Déplétion potassique avec hypokaliémie, notamment en cas de diurèse intensive, et particulièrement grave dans certaines populations à risque (voir rubrique Mises en garde et précautions d'emploi Précautions d'emploi)

·         Hyponatrémie avec hypovolémie à l'origine d'une déshydratation et d'une hypotension orthostatique voire d'un syndrome confusionnel. La perte concomitante d'ions chlore peut secondairement entraîner une alcalose métabolique compensatrice : l'incidence et l'amplitude de cet effet sont faibles.

Au plan clinique

·         En cas d'insuffisance hépatique, possibilité de survenue d'encéphalopathie hépatique (voir rubriques Contre-indications et Mises en garde et précautions d'emploi Mises en garde spéciales).

·         Asthénie, vertiges, céphalées, nausées, gastralgies, prurit, oedèmes des membres inférieurs,

·         Des cas de réaction de photosensibilité ont été rapportés peu fréquemment (voir rubrique Mises en garde et précautions d'emploi).

  • Hypokaliémie
  • Hyponatrémie
  • Hypovolémie
  • Déshydratation
  • Hypotension orthostatique
  • Syndrome confusionnel
  • Perte d'ions chlore
  • Alcalose métabolique
  • Encéphalopathie hépatique
  • Asthénie
  • Vertige
  • Céphalée
  • Nausée
  • Gastralgie
  • Prurit
  • Oedème des membres inférieurs
  • Réaction de photosensibilité

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse

En règle générale, les diurétiques thiazidiques et apparentés doivent être évités chez la femme enceinte et ne jamais être prescrits au cours des oedèmes physiologiques (et ne nécessitant donc pas de traitement) de la grossesse. Les diurétiques peuvent, en effet, entraîner une ischémie foetoplacentaire, avec un risque d'hypotrophie foetale.

Toutefois, le manque d'observations de grossesses exposées fait déconseiller l'utilisation du ciclétanine pendant la grossesse.

Allaitement

En l'absence de données concernant le passage dans le lait, l'allaitement est déconseillé.

Posologie et mode d'administration

Le traitement est initié à 50 mg/jour mais la posologie efficace est le plus souvent de 100 mg/jour.

La posologie ne doit pas dépasser 150 mg/jour (augmentation des effets indésirables sans gain d'efficacité).

A prendre de préférence en une seule prise, le matin.

Scannez vos médicaments et gardez un œil sur votre santé !

L'application ScanPharma vous permet de gérer tous les médicaments que vous avez chez vous !

Avec le soutien de

BCB DEXTHER