Composition

(exprimée par : Comprimé)
PRINCIPES ACTIFSQUANTITE
Chlormadinone acétate5.0 mg
EXCIPIENTS
Saccharose
Polysorbate 80 (E433)
Amidon prégélatinisé
Lactose monohydraté
Povidone (E1201) K30
Magnésium stéarate (E572)
Colorant rose :
Lactose monohydraté
Carmin (E120)

Indications thérapeutiques

- Troubles liés à une insuffisance en progestérone et notamment ceux observés en période préménopausique (irrégularités menstruelles, syndrome prémenstruel, mastodynie...).
- Hémorragies fonctionnelles et ménorragies des fibromes.
- Endométrioses.
- Cycle artificiel en association avec un estrogène.
- Dysménorrhée.
  • Troubles liés à une insuffisance en progestérone
  • Hémorragie utérine fonctionnelle
  • Ménorragie des fibromes
  • Endométriose
  • Cycle artificiel en association avec un estrogène
  • Dysménorrhée

Contre-indications

CONTRE-INDIQUE :
Ce médicament ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :
- Hypersensibilité à l'un des constituants de ce médicament.
- Accidents thrombo-emboliques en évolution.
- Altérations graves de la fonction hépatique.
- Hémorragies génitales non diagnostiquées.
En raison de la présence de saccharose, ce médicament est contre-indiqué en cas d'intolérance au fructose, de syndrome de malabsorption du glucose et du galactose, ou de déficit en sucrase-isomaltase.
En raison de la présence de lactose, ce médicament est contre-indiqué en cas de galactosémie congénitale, de syndrome de malabsorption du glucose et du galactose ou de déficit en lactase.
DECONSEILLE :
- Ce médicament n'est pas indiqué pendant la grossesse. Les résultats de nombreuses études épidémiologiques permettent d'écarter, à ce jour, un risque malformatif (urogénital ou autre) des estroprogestatifs administrés au début de la grossesse alors que celle-ci n'est pas connue. Les risques portant sur la différenciation sexuelle du foetus (en particulier féminin), risques décrits avec d'anciens progestatifs très androgénomimétiques, n'ont pas lieu d'être extrapolés aux progestatifs récents, nettement moins, voire non androgénomimétiques (comme celui qui est utilisé dans cette spécialité).
- Allaitement : la prise de ce médicament est déconseillée pendant l'allaitement, en raison du passage des stéroïdes dans le lait maternel.
  • Accident thrombo-embolique en évolution
  • Altération grave de la fonction hépatique
  • Hémorragie génitale non diagnostiquée
  • Intolérance au fructose
  • Syndrome de malabsorption du glucose
  • Syndrome de malabsorption du galactose
  • Déficit en sucrase-isomaltase
  • Galactosémie congénitale
  • Déficit en lactase
  • Grossesse
  • Allaitement

Effets indésirables

- Modifications des règles, aménorrhées, saignements intercurrents.
- Majoration des symptômes fonctionnels en rapport avec une insuffisance veineuse des membres inférieurs.
- Possibilité d'ictère cholestatique et de prurit.
- Exceptionnellement : prise de poids, insomnie, troubles gastro-intestinaux.
  • Modification des règles
  • Aménorrhée
  • Saignement intercurrent
  • Majoration des symptômes d'insuffisance veineuse des membres inférieurs
  • Ictère cholestatique
  • Prurit
  • Prise de poids
  • Insomnie
  • Troubles gastro-intestinaux

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse :
Les résultats de nombreuses études épidémiologiques permettent d'écarter, à ce jour, un risque malformatif (urogénital ou autre) des estroprogestatifs administrés au début de la grossesse alors que celle-ci n'est pas connue.
Les risques portant sur la différenciation sexuelle du foetus (en particulier féminin), risques décrits avec d'anciens progestatifs très androgénomimétiques, n'ont pas lieu d'être extrapolés aux progestatifs récents, nettement moins, voire non androgénomimétiques (comme celui qui est utilisé dans cette spécialité).
Allaitement :
La prise de ce médicament est déconseillée pendant l'allaitement, en raison du passage des stéroïdes dans le lait maternel.

Posologie et mode d'administration

Réservé à l'adulte.
- Troubles liés à une insuffisance en progestérone du corps jaune : 2 comprimés par jour, en 1 ou 2 prises, du 16ème au 25ème jour du cycle inclus.
- Cycle artificiel en association avec un estrogène : En règle générale, 2 comprimés par jour, pendant les 12 à 14 derniers jours de traitement estrogénique.
- Hémorragies fonctionnelles et ménorragies des fibromes : 1 à 2 comprimés par jour pendant 10 jours, du 16ème au 25ème jour du cycle.
- Endométriose (traitement continu) : 2 comprimés par jour.

Scannez vos médicaments et gardez un œil sur votre santé !

L'application ScanPharma vous permet de gérer tous les médicaments que vous avez chez vous !

Avec le soutien de

BCB DEXTHER