Composition

(exprimée par : 1 ml)
PRINCIPES ACTIFSQUANTITE
Chlorure de potassium (E508) 0.0746 g
- Une ampoule de 10 ml contient 0,746 g de chlorure de potassium.
- Formule ionique :
. Chlorures : 1,001 mmol/ml.
. Potassium : 1,001 mmol/ml.
- Osmolarité: 2012 mOsm/l.
- pH compris entre 5,0 et 6,5.
EXCIPIENTS
Eau pour préparations injectables

Indications thérapeutiques

CHLORURE DE POTASSIUM PROAMP 0,0746 g/ml est une solution à diluer pour perfusion indiquée dans :

·         le traitement de l'hypokaliémie,

·         la correction des troubles hydro-électrolytiques,

·         comme supplément potassique dans le cadre d'une nutrition parentérale totale.

  • Hypokaliémie
  • Trouble hydro-électrolytique
  • Apport de potassium

Contre-indications

L'administration de ce médicament est contre-indiquée en cas d'hyperkaliémie ou toute situation pouvant entraîner une hyperkaliémie (en particulier insuffisance rénale sévère, insuffisance surrénalienne aiguë, acidose métabolique décompensée).

  • Hyperkaliémie
  • Situation pouvant entraîner une hyperkaliémie
  • Voie IV directe
  • Voie IM
  • Voie SC
  • Grossesse
  • Allaitement

Effets indésirables

Troubles généraux et anomalies au site d'administration

Fréquence indéterminée (ne peut être estimée sur la base des données disponibles)

·       Douleur au site d'injection.

·       Nécrose en cas d'extravasation.

·         Phlébite au niveau du site d'injection (notamment en cas de concentration trop élevée).

  • Douleur au point d'injection
  • Nécrose cutanée en cas d'extravasation
  • Phlébite au site de perfusion

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse

En clinique, aucune malformation ou effet toxique pour le foetus n'a été observé à ce jour.

Néanmoins, la surveillance des grossesses exposées à l'administration de potassium par voie IV est insuffisante pour exclure tout risque.

Par conséquent, cette solution ne doit être administrée pendant la grossesse qu'en cas d'absolue nécessité.

Allaitement

En l'absence de données concernant l'éventuel passage dans le lait maternel, il est préférable d'éviter d'allaiter pendant le traitement.

Posologie et mode d'administration

ADMINISTRATION INTRAVEINEUSE LENTE, UNIQUEMENT APRES DILUTION, PAR PERFUSION

Posologie usuelle chez l'adulte et l'adolescent :

La prise quotidienne usuelle est d'environ 0,8 à 2 mmol d'ion potassium par kilo de poids corporel.

1 g de chlorure de potassium correspond à 13,4 mmol ou 524 mg de potassium.

Posologie usuelle chez l'enfant :

La sécurité d'emploi et l'efficacité du chlorure de potassium n'ont pas été totalement établies chez l'enfant. Néanmoins, quand l'administration de chlorure de potassium est nécessaire, il est recommandé de la réaliser par perfusion intraveineuse lente après dilution dans une solution de perfusion. L'apport quotidien maximal de potassium est de 3 mmol de potassium par kg de poids corporel par jour, ou de 40 mmol/m² de surface corporelle par jour.

Mode d'administration :

Administration lente après dilution dans une solution de perfusion, par voie intraveineuse stricte, par perfusion.

Pas d'injection intraveineuse directe.

L'administration de KCl doit s'effectuer sous surveillance clinique et biologique avec, si nécessaire, un monitoring cardiovasculaire.

Pour une correction progressive d'une hypokaliémie chez l'adulte, une compensation ou une hydratation parentérale, diluer jusqu'à l'obtention d'une concentration maximale de 4g/l de chlorure de potassium (soit 50 mmol de potassium par litre) et perfuser lentement sur une durée de 12 ou 24 heures. Le débit de la perfusion intraveineuse périphérique doit être contrôlé à l'aide d'une pompe volumétrique ou d'un régulateur de débit manuel pour éviter une perfusion trop rapide. Chez l'adulte, une vitesse de 10 mmol/h est habituellement considérée comme sûre. En règle générale, cette vitesse ne doit pas dépasser 15 mmol/h.

Quand une correction rapide de l'hypokaliémie chez l'adulte est indispensable, la concentration maximale de la solution après dilution et le débit de la perfusion doivent être ajustés au cas par cas, sous surveillance médicale étroite et dans une unité de soins intensifs. Dans ce contexte, l'utilisation d'une seringue électrique peut être envisagée si nécessaire.

Dans tous les cas, la vitesse de perfusion ne devrait jamais excéder 15 mmol/h.

Scannez vos médicaments et gardez un œil sur votre santé !

L'application ScanPharma vous permet de gérer tous les médicaments que vous avez chez vous !

Avec le soutien de

BCB DEXTHER