Composition

(exprimée par : Comprimé)
PRINCIPES ACTIFSQUANTITE
Mirabégron 50.0 mg
EXCIPIENTS
Noyau du comprimé :
Macrogols
Hydroxypropylcellulose (E463)
Butylhydroxytoluène (E321)
Magnésium stéarate (E572)
Pelliculage du noyau :
Hypromellose (E464)
Macrogol
Fer oxyde (E172) jaune

Indications thérapeutiques

Traitement symptomatique de l'impériosité urinaire et de la pollakiurie et/ou de l'incontinence urinaire par impériosité pouvant survenir chez les patients adultes présentant un syndrome d'hyperactivité vésicale (HAV).

  • Hyperactivité vésicale

Contre-indications

Le mirabegron est contre-indiqué chez les patients présentant :

              - Une hypersensibilité à la substance active ou à l'un des excipients mentionnés à la rubrique Composition.

              - Une hypertension artérielle sévère non contrôlée définie par une pression artérielle systolique ≥180 mm Hg et/ou une pression artérielle diastolique ≥110 mm Hg.

  • Hypersensibilité mirabégron
  • Hypertension artérielle sévère non contrôlée
  • Enfant de moins de 18 ans
  • Allaitement
  • Insuffisance rénale terminale (Clcr < 15 ml/mn)
  • Hémodialyse
  • Insuffisance hépatique sévère
  • Grossesse
  • Absence de contraception féminine efficace

Effets indésirables

Résumé du profil de tolérance

 

La tolérance de Betmiga a été évaluée chez 8 433 patients souffrant d'une hyperactivité vésicale (HAV) , dont 5 648 patients ayant reçu au moins une dose de mirabegron dans le programme clinique de phases II/III et 622 patients ayant reçu Betmiga pendant au moins un an (365 jours). Dans les trois études de phase III en double aveugle contrôlées versus placebo d'une durée de 12 semaines, 88 % des patients ont terminé le traitement par Betmiga et 4 % des patients l'ont arrêté en raison d'événements indésirables. La sévérité de la plupart des effets indésirables est légère à modérée.

 

Les effets indésirables les plus fréquents rapportés chez les patients traités par Betmiga 50 mg au cours des trois études de phase III en double aveugle contrôlées versus placebo de 12 semaines sont une tachycardie et des infections urinaires. La fréquence des tachycardies a été de 1,2 % chez les patients recevant Betmiga 50 mg. La tachycardie a entraîné l'arrêt du traitement chez 0,1 % des patients traités par Betmiga 50 mg. La fréquence d'infections urinaires a été de 2,9 % chez les patients recevant Betmiga 50 mg. Les infections urinaires n'ont entraîné l'arrêt du traitement chez aucun patient traité par Betmiga 50 mg. Les effets indésirables graves incluaient une fibrillation auriculaire (0,2%).

 

Le type et la sévérité des effets indésirables observés pendant l'étude contrôlée versus comparateur actif (antimuscarinique) d'une durée d'un an (étude à long terme) ont été similaires à ceux observés dans les trois études de phase III en double aveugle versus placebo de 12 semaines.

 

Liste tabulée des effets indésirables

 

Le tableau ci-dessous présente les effets indésirables observés avec mirabegron dans les trois études de phase III en double aveugle contrôlées versus placebo de 12 semaines.

 

La fréquence des effets indésirables est définie comme suit : très fréquent (≥ 1/10) ; fréquent (≥ 1/100, < 1/10) ; peu fréquent (≥ 1/1 000, < 1/100) ; rare (≥ 1/10 000, < 1/1 000) ; très rare (< 1/10 000). Au sein de chaque groupe de fréquence, les effets indésirables sont présentés suivant un ordre décroissant de gravité.

 

Classe de systèmes d'organes MedDRA

Fréquent

Peu fréquent

Rare

Indéterminée

(ne peut être déterminée sur

la base des données disponibles)

Infections et

infestations

Infection

urinaire

Infection

vaginale

Cystite

 

 

Affections

psychiatriques

 

 

 

Insomnie*

Affections oculaires

 

 

Œdème

palpébral

 

Affections cardiaques

Tachycardie

Palpitations

Fibrillation

auriculaire

 

 

Affections gastro-

intestinales

Nausées*

Dyspepsie

Gastrite

Œdème labial

 

Affections de la peau

et du tissu sous-

cutané

 

Urticaire

Eruption cutanée

Eruption

maculeuse

Eruption

papuleuse

Prurit

Vascularite

leucocytoclasiq
ue

Purpura

Angioedème*

 

Affections musculo-

squelettiques et systémiques

 

Œdème

articulaire

 

 

Affections des

organes de

reproduction et du

sein

 

Prurit vulvo- vaginal

 

 

Investigations

 

Augmentation

de la pression artérielle Augmentation

des GGT Augmentation

des ASAT Augmentation

des ALAT

 

 

Affections rénales et urinaires

 

 

Rétention

urinaire*

 

*observé après commercialisation

 

Déclaration des effets indésirables suspectés

La déclaration des effets indésirables suspectés après autorisation du médicament est importante. Elle permet une surveillance continue du rapport bénéfice/risque du médicament. Les professionnels de santé déclarent tout effet indésirable suspecté via le système national de déclaration - voirAnnexe V.

  • Infection urinaire
  • Infection vaginale
  • Cystite
  • Insomnie
  • Oedème palpébral
  • Tachycardie
  • Palpitation
  • Fibrillation auriculaire
  • Nausée
  • Dyspepsie
  • Gastrite
  • Oedème labial
  • Urticaire
  • Eruption cutanée
  • Eruption maculeuse
  • Eruption papuleuse
  • Prurit
  • Vascularite leucocytoclasique
  • Purpura
  • Angioedème
  • Oedème articulaire
  • Prurit vulvovaginal
  • Augmentation de la pression artérielle
  • Augmentation des GGT
  • Augmentation des ASAT
  • Augmentation des ALAT
  • Rétention urinaire

Fertilité, grossesse et allaitement

Grossesse

 

Il existe des données limitées sur l'utilisation de Betmiga chez la femme enceinte. Des études chez l'animal ont montré une toxicité sur la reproduction (voir rubrique Données de sécurité précliniques). Betmiga n'est pas recommandé pendant la grossesse et chez les femmes en âge de procréer n'utilisant pas de contraception.

 

Allaitement

 

Le mirabegron est excrété dans le lait chez les rongeurs et il est donc prévisible qu'il soit présent dans le lait maternel humain (voire rubrique Données de sécurité précliniques). Il n'a pas été mené d'études pour évaluer l'effet du mirabegron sur la lactation chez la femme, sa présence dans le lait maternel ou ses effets sur l'enfant allaité.

Betmiga ne doit pas être utilisé pendant l'allaitement.

 

Fécondité

 

Il n'a pas été observé d'effets liés au traitement sur la fécondité chez les animaux recevant le mirabegron (voir rubrique Données de sécurité précliniques). L'effet du mirabegron sur la fécondité humaine n'a pas été établi.

Posologie et mode d'administration

Posologie

 

Adultes (y compris les patients âgés)

La dose recommandée est de 50 mg une fois par jour à prendre pendant ou en dehors des repas.

 

Populations particulières
Insuffisance rénale et hépatique

Betmiga n'a pas été étudié chez les patients atteints d'insuffisance rénale terminale (DFG < 15 mL/min/1,73 m2 ou chez les patients sous hémodialyse) ou chez les patients atteints d'insuffisance hépatique sévère (classe C de Child-Pugh) ; son utilisation n'est donc pas recommandée dans ces populations de patients (voir rubriques Mises en garde et précautions d'emploi et Propriétés pharmacocinétiques).

 

Le tableau suivant fournit la dose journalière recommandée chez les patients insuffisants rénaux ou hépatiques en l'absence ou en présence d'inhibiteurs puissants du CYP3A (voir rubriques Mises en garde et précautions d'emploi, Interactions avec d'autres médicaments et autres formes d'interactions et Propriétés pharmacocinétiques).

 

 

 

Inhibiteurs puissants du CYP3A (3)

 

 

Sans inhibiteur

Avec inhibiteur

Insuffisance rénale (1)

Légère

50 mg

25 mg

Modérée

50 mg

25 mg

Sévère

25 mg

Non recommandé

Insuffisance hépatique (2)

Légère

50 mg

25 mg

Modérée

25 mg

Non recommandé

1.          Légère : DFG de 60 à 89 mL/min/1,73 m2 ; Modérée : DFG de 30 à 59 mL/min/1,73 m2 ;

             Sévère : DFG de 15 à 29 mL/min/1,73 m2.

2.          Légère : classe A de Child-Pugh ; Modérée : classe B de Child-Pugh.

3.          Inhibiteurs puissants du CYP3A : voir rubrique Interactions avec d'autres médicaments et autres formes d'interactions

 

Sexe

Aucune adaptation de la posologie n'est nécessaire en fonction du sexe.

 

Population pédiatrique

 

La sécurité et l'efficacité du mirabegron chez les enfants âgés de moins de 18 ans n'ont pas encore été établies.

Aucune donnée n'est disponible.

 

Mode d'administration

 

Le comprimé doit être pris une fois par jour avec une boisson ; les comprimés doivent être avalés entiers et ne pas être croqués, fractionnés ou écrasés.

Scannez vos médicaments et gardez un œil sur votre santé !

L'application ScanPharma vous permet de gérer tous les médicaments que vous avez chez vous !

Avec le soutien de

BCB DEXTHER