Composition

(exprimée par : Gélule)
PRINCIPES ACTIFSQUANTITE
Lopéramide chlorhydrate (quantité correspondant à 1,86 mg de lopéramide)2.0 mg
EXCIPIENTS
Lactose hydraté
Amidon de riz
Magnésium stéarate (E572)
Enveloppe de la gélule :
Gélatine
Corps :
Fer oxyde (E172) noir
Indigotine (E132)
Erythrosine (E127)
Titane dioxyde (E171)
Tête :
Jaune de quinoléine (E104)
Indigotine (E132)
Titane dioxyde (E171)

Indications thérapeutiques

Traitement symptomatique des diarrhées aiguës et chroniques.

Le traitement ne dispense pas de mesures diététiques et d'une réhydratation si elle est nécessaire.

L'importance de la réhydratation par soluté de réhydratation orale ou par voie intraveineuse doit être adaptée en fonction de l'intensité de la diarrhée, de l'âge et des particularités du patient (maladies associées, ...,).

  • Diarrhée aiguë
  • Diarrhée chronique

Contre-indications

Hypersensibilité à l'un des constituants.

Poussées aiguës de rectocolite hémorragique (risque de colectasie).

Enfant de moins de 8 ans.

  • Hypersensibilité lopéramide
  • Poussée aiguë de rectocolite hémorragique
  • Enfant de moins de 8 ans
  • Diarrhée d'un traitement antibiotique

Effets indésirables

Constipation et/ou distension abdominale, associées dans de très rares cas à un iléus dont le risque peut être majoré dans le cas où les conditions de prescription n'ont pas été respectées (voir rubrique Posologie et mode d'administration et Contre-indications).

Douleurs abdominales, ballonnement, nausées, vomissements, sécheresse buccale.

Réactions d'hypersensibilité (y compris rash cutané).

Asthénie, somnolence, vertiges.

  • Constipation
  • Distension abdominale
  • Iléus
  • Douleur abdominale
  • Ballonnement
  • Nausée
  • Vomissement
  • Sécheresse buccale
  • Réaction d'hypersensibilité
  • Rash cutané
  • Asthénie
  • Somnolence
  • Vertige

Grossesse et allaitement

Grossesse

Les études chez l'animal n'ont pas mis en évidence d'effet tératogène. En l'absence d'effet tératogène chez l'animal, un effet malformatif dans l'espèce humaine n'est pas attendu. En effet, à ce jour, les substances responsables de malformations dans l'espèce humaine se sont révélées tératogènes chez l'animal au cours d'études bien conduites sur deux espèces.

En clinique, l'utilisation du lopéramide au cours d'un nombre limité de grossesses n'a apparemment révélé aucun effet malformatif ou foetotoxique à ce jour. Toutefois, des études complémentaires sont nécessaires pour évaluer les conséquences d'une exposition en cours de grossesse.

En conséquence, l'utilisation du lopéramide ne doit être envisagée au cours de la grossesse que si nécessaire.

En cas de traitement prolongé, tenir compte de ses propriétés opiacées pouvant en particulier retentir sur les fonctions digestives du nouveau-né.

Allaitement

Le passage du lopéramide dans le lait maternel est très faible; en conséquence, l'allaitement est possible en cas de traitement ponctuel par ce médicament.

En cas de traitement prolongé, tenir compte de ses propriétés opiacées.

Posologie et mode d'administration

Voie orale.

Réservé à l'adulte et à l'enfant de plus de 8 ans.

·         Diarrhée aiguë:
La posologie initiale est de 2 gélules chez l'adulte et d'une gélule chez l'enfant.
Après chaque selle non moulée, une gélule supplémentaire sera administrée, sans dépasser 8 gélules par 24 heures chez l'adulte, et 6 gélules chez l'enfant.

·         Diarrhée chronique:
1 à 3 gélules par jour chez l'adulte.
1 à 2 gélules par jour chez l'enfant.

Scannez vos médicaments et gardez un œil sur votre santé !

L'application ScanPharma vous permet de gérer tous les médicaments que vous avez chez vous !

Avec le soutien de

BCB DEXTHER