Composition

(exprimée par : Comprimé)
PRINCIPES ACTIFSQUANTITE
Aciclovir 200.0 mg
EXCIPIENTS
Cellulose microcristalline (E460)
Carboxyméthylamidon sodique
Povidone (E1201) K25
Magnésium stéarate (E572)
Silice (E551) colloïdale anhydre
Eau purifiée

Indications thérapeutiques

PREVENTION des infections à Virus Herpes Simplex chez les sujets immunodéprimés.
CHEZ LE SUJET IMMUNOCOMPETENT :
INFECTIONS CUTANEES OU MUQUEUSES :
- Traitement des infections herpétiques cutanées ou muqueuses sévères (il s'agit en général de primo-infections), en particulier de l'herpès génital et des gingivostomatites herpétiques aiguës.
En raison de son mode d'action, l'aciclovir n'éradique pas les virus latents. Après traitement, le malade restera donc exposé à la même fréquence de récidives qu'auparavant.
- Traitement des récurrences d'herpès génital.
- Prévention des infections à Virus Herpes Simplex, chez les sujets souffrant d'au moins 6 récurrences par an.
INFECTIONS OPHTALMOLOGIQUES :
- Prévention des récidives d'infections oculaires à HSV :
. kératites épithéliales après 3 récurrences par an ou en cas de facteur déclenchant connu,
. kératites stromales et kérato-uvéites après 2 récurrences par an.
. en cas de chirurgie de l'oeil.
- Traitement des kératites et kérato-uvéites à HSV.
  • Infection à HSV chez l'immunodéprimé
  • Infection herpétique cutanée ou muqueuse sévère
  • Herpès génital
  • Gingivostomatite herpétique
  • Récurrence d'herpès génital
  • Infection à Virus Herpes Simplex chez le sujet souffrant d'au moins 6 récurrences par an
  • Prévention de récidive d'infection oculaire à HSV
  • Kératite et kérato-uvéite à HSV

Contre-indications

- Antécédent d'hypersensibilité à l'aciclovir, ou à l'un des autres constituants du comprimé.
- Ne pas donner à l'enfant avant 6 ans, en raison du risque de fausse route.
- Allaitement : en cas d'affection grave nécessitant un traitement maternel par voie générale, l'allaitement est à proscrire. Dans les autres cas préférer si possible le recours à un traitement local pour lequel l'allaitement est possible.
  • Hypersensibilité aciclovir
  • Enfant avant 6 ans
  • Allaitement
  • Grossesse

Effets indésirables

- Quelques éruptions cutanées bénignes régressant à l'arrêt du traitement ont été décrites.
- Les manifestations suivantes ont parfois été rapportées : troubles digestifs, augmentation des concentrations plasmatiques de la bilirubine ou des transaminases, discrète augmentation de l'urémie, céphalées, fatigue. Ces troubles ont été bénins et ont toujours régressé, parfois même malgré la poursuite du traitement.
- Chez l'insuffisant rénal, des troubles neurologiques ont été rapportés nécessitant l'arrêt du traitement (voir surdosage : altérations de la conscience allant de la confusion mentale avec hallucinations jusqu'au coma).

  • Eruption cutanée
  • Trouble digestif
  • Augmentation de la bilirubine
  • Augmentation des transaminases
  • Augmentation de l'urémie
  • Céphalée
  • Fatigue
  • Confusion mentale
  • Hallucinations
  • Coma

Grossesse et allaitement

Grossesse :
Les études effectuées chez l'animal ont mis en évidence un effet tératogène dans une seule espèce et à posologie très élevée.
En clinique, l'analyse d'un millier de grossesses exposées n'a apparemment révélé aucun effet malformatif ou foetotoxique particulier de l'aciclovir. Toutefois, seules des études épidémiologiques permettraient de vérifier l'absence de risque.
En conséquence, l'utilisation de l'aciclovir ne doit être envisagée au cours de la grossesse que si nécessaire.
Aucune étude n'autorise l'administration de l'aciclovir dans l'herpès génital récidivant de la femme enceinte, en particulier en fin de grossesse.
Allaitement :
En cas d'affection grave nécessitant un traitement maternel par voie générale, l'allaitement est à proscrire. Dans les autres cas préférer si possible le recours à un traitement local pour lequel l'allaitement est possible.

Posologie et mode d'administration

Réservé à l'adulte et à l'enfant de plus de 6 ans.
CHEZ L'IMMUNODEPRIME :
Prévention des infections à Virus Herpes Simplex chez le sujet immunodéprimé : 4 comprimés par jour, à prendre à intervalles réguliers, tout au long de la phase d'immunodépression pendant laquelle une prophylaxie antiherpétique est souhaitée.
CHEZ LE SUJET IMMUNOCOMPETENT :
INFECTIONS CUTANEES OU MUQUEUSES :
- Traitement des infections herpétiques cutanées ou muqueuses sévères : 5 comprimés par jour, à prendre à intervalles réguliers, pendant 5 à 10 jours.
- Traitement des récurrences d'herpès génital : 5 comprimés par jour, à prendre à intervalles réguliers, pendant 5 jours. Le traitement doit être commencé le plus tôt possible, dès l'apparition des symptômes.
- Prévention des infections à Virus Herpes Simplex, chez les sujets souffrant d'au moins 6 récurrences par an : 4 comprimés par jour, répartis en 2 prises. Le traitement sera réévalué à des intervalles de temps de 6 à 12 mois, afin d'évaluer tout changement possible lié à l'évolution naturelle de la maladie.
INFECTIONS OPHTALMOLOGIQUES :
- Prévention des récidives d'infections oculaires à HSV :
. kératites épithéliales après 3 récurrences par an, kératites stromales et kérato-uvéites après 2 récurrences par an : 4 comprimés à 200 mg par jour, répartis en 2 prises. Le traitement sera réévalué à des intervalles de temps de 6 à 12 mois, afin d'évaluer tout changement possible lié à l'évolution naturelle de la maladie.
. en cas de chirurgie de l'oeil : 4 comprimés à 200 mg par jour, répartis en 2 prises.
- Traitement des infections oculaires à HSV :
kératites et kérato-uvéites : 10 comprimés à 200 mg par jour, répartis en 5 prises.
CHEZ L'INSUFFISANT RENAL, la posologie sera adaptée en fonction de la clairance de la créatinine et pourra être :
Clairance de la créatinine : Posologie.
- > 50 ml/mn : 4 comprimés/jour.
- 25 à 50 ml/mn : Ne pas dépasser 3 comprimés/jour.
- 10 à 25 ml/mn : Ne pas dépasser 2 comprimés/jour.
- < 10 ml/mn : 1 comprimé/jour. En cas d'hémodialyse, la dose quotidienne sera administrée après la séance.
Pour le traitement des kératites et des kérato-uvéites, les posologies proposées ci-dessus seront doublées.
CHEZ L'ENFANT :
Chez l'enfant de plus de 6 ans, la posologie est la même que chez l'adulte.

Scannez vos médicaments et gardez un œil sur votre santé !

L'application ScanPharma vous permet de gérer tous les médicaments que vous avez chez vous !

Avec le soutien de

BCB DEXTHER