Thématiques - 

Qu’est-ce que c’est

C’est une lésion profonde de la paroi interne de l’estomac ou de la première partie de l’intestin appelée duodénum.

Les symptômes

Un ulcère gastroduodénal peut causer une douleur au niveau de l’épigastre (haut et milieu de l’abdomen). Elle s’apparente à une sensation de faim douloureuse, voire une crampe et survient une à trois heures après un repas. Elle est calmée par la prise d’aliments ou d’un médicament contre les sécrétions acides.

Les facteurs favorisants / déclenchants
  • Il est principalement dû à une bactérie, Helicobacter pylori, responsable de l’inflammation de la muqueuse de l’estomac ou du duodénum. Cette bactérie est le plus souvent contractée par la bouche dans l’enfance. Résistante à l’acidité gastrique, elle peut donc infecter le tube digestif.
  • La consommation importante de café, de thé ou d’alcool ainsi que l’ingestion d’aliments très acides ou épicés, mais aussi le tabagisme, en augmentant les sécrétions acides.
  • Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), y compris l’aspirine, étant des produits très agressifs pour la muqueuse gastrique, peuvent provoquer des ulcères gastroduodénaux.
  • Un stress prolongé.
  • Les pathologies lourdes cardiovasculaires, rénales, digestives, hépatiques ou pancréatiques.
  • Certaines prédispositions génétiques.
Prévenir l’ulcère gastroduodénal

Utiliser correctement les médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens en respectant les doses prescrites (ou conseillées) et préférer le paracétamol pour soulager certaines douleurs.

Le traitement de l’ulcère gastroduodénal

Deux types de médicaments sont prescrits : . Les médicaments anti-sécrétoires (inhibiteurs de la pompe à protons/IPP) réduisant les sécrétions acides de l’estomac : ils aident à la cicatrisation de l’ulcère. . En cas d’infection par la bactérie Helicobacter pylori, des antibiotiques sont associés aux anti-sécrétoires. Un traitement d’une durée de 10 jours est préconisé associant à l’inhibiteur de la pompe à protons (IPP), l’amoxicilline pendant 5 jours, puis le métronidazole et la clarithromycine pendant les 5 jours suivants. Pendant la durée du traitement, consommer lentement et par petites quantités des aliments faciles à digérer (pâtes, purée, riz, légumes cuits, volaille, laitages...) et boire de l’eau à volonté.

Risque de complications

Ne pas hésiter à contacter en urgence un médecin en cas de selles noires, vomissements avec présence de sang, difficulté à avaler, perte de poids inexpliquée...