Thématiques - 

Qu’est-ce que c’est

Les teignes sont des affections des cheveux (ou de la barbe) causées par un champignon dermatophyte (du genre Trichophyton ou Microsporum). Au niveau des zones touchées, les cheveux envahis se cassent facilement à la racine d’où l’apparition de lésions caractéristiques. Les teignes du cuir chevelu touchent principalement l’enfant avant la puberté.

Les symptômes
  • Les teignes tondantes
    • à petites plaques : présence de petites plaques d’alopécie parfois peu visibles, pouvant secondairement fusionner entre elles. Ces teignes contagieuses peuvent persister chez la femme adulte.
    • à grandes plaques : présence de grandes plaques d’alopécie squameuses, peu ou pas inflammatoires bien limitées de 1 à 3 cm de diamètre. Ces teignes très contagieuses, régressent habituellement spontanément à la puberté.
  • Les teignes inflammatoires ou suppurées Plus rares, elles se présentent comme des placards ronds du cuir chevelu, très inflammatoires et surélevées (kérion). L’évolution est spontanément régressive en quelques mois. Ces teignes se voient surtout chez l’enfant et la femme adulte. Chez l’homme, cette teigne peut toucher la barbe. Elles sont peu ou pas contagieuses.
  • La teigne favique (exceptionnelle en France aujourd’hui) Elle se présente au départ comme une petite croûte jaunâtre friable centrée sur un cheveu qui en évoluant prend l’aspect d’un godet. Elle entraîne une alopécie définitive. Contrairement aux autres teignes le favus ne guérit pas à la puberté. La teigne favique est contagieuse.

Le diagnostic mycologique est posé après un examen des lésions en lumière ultraviolette (lampe de Wood) et analyse des résultats de prélèvement des squames ou des cheveux atteints.

Les modes de transmission

La contamination se fait soit par contact direct avec une personne ou un animal infecté soit par contact indirect avec des objets contaminés (brosse, peigne, vêtement, bonnet…). La législation impose une éviction scolaire 'sauf en cas de présentation d’un certificat médical attestant d’une consultation et de la prescription d’un traitement adapté'.

Le traitement
  • Traitement local : application quotidienne d’un antifongique (imidazolé). Il est souvent nécessaire de raser les cheveux autour des lésions.
  • Traitement oral par griséofulvine pendant 6 à 8 semaines.
  • Toute la famille doit être examinée en cas d’agent anthropophile. Si l’agent retrouvé est zoophile, l’animal doit être traité.
  • Désinfection des bonnets, capuches ou brosses avec un antifongique en poudre.