Thématiques - 

##Qu’est-ce que c’est La punaise de lit, appelée aussi puce des lits, est un parasite externe qui se nourrit la nuit, principalement de sang humain. De couleur brune, ce petit insecte hématophage, mesure de 4 à 7 mm, ne saute pas et ne vole pas. Elle se propage de façon active, en marchant, pour chercher « son repas » ou de façon passive, transportée d’un lieu à un autre, dans les vêtements, bagages, meubles parasités, au cours de voyage ou de déplacement.

##Cycle de reproduction : La femelle pond entre 200 et 500 oeufs, durant sa vie. L’oeuf éclot environ 10 jours après sa ponte. Le développement se poursuit par 5 stades larvaires. A chacun de ces stades, la larve doit se nourrir pour passer au stade suivant.

La durée de vie d’une punaise active est d’environ 5 à 6 mois. Mais, elle peut vivre sans se nourrir plus d’un an hors conditions propices (manque de chaleur, de nourriture....).

##Symptômes dus aux piqûres, traitement : Les piqûres de cet insecte, similaires à celles des moustiques, provoquent rougeurs et démangeaisons. Elles se différencient pourtant par leur regroupement en grappes ou lignes, sur les parties du corps découvertes la nuit (bras, jambes, dos). Elles peuvent, selon les individus, conduire à une réaction allergique (boursouflure douloureuse).

La plupart du temps, les rougeurs disparaissent spontanément en une dizaine de jours sans traitement particulier. Eviter de gratter pour ne pas aggraver l’intensité des lésions et provoquer une infection cutanée. Consulter un médecin, en cas de démangeaisons persistantes et/ou de réaction allergique (une crème à base de cortisone et un antihistaminique peuvent être nécessaires).

##Signes d’infestation : En dehors des piqûres, les signes d’infestations visibles les plus courants sont :

  • la présence de taches sombres (déjections des insectes) sur les draps, le matelas, le sommier, le mobilier et les murs aux alentours du lit.
  • la présence de petites traînées de sang, sur les draps, liée à l’écrasement de l’insecte lors de son « repas » par la personne endormie.

##Moyens de lutte contre l’infestation : Détecter rapidement afin d’éviter les hyper-infestations et privilégier les traitements mécaniques aux traitements chimiques (insecticides).

  • Passer l’aspirateur le plus souvent possible sur les matelas, sommier (insister sur les coutures), plancher, plinthes...Placer le sac aspirateur dans un sac plastique hermétiquement fermé et le jeter à l’extérieur de la maison.
  • Débarrasser la ou les pièces contaminées de tout objet ou tissu d’ameublement afin de limiter les endroits prisés par les punaises de lit pour se cacher. Vider les tiroirs des placards, meubles...
  • Laver les vêtements contaminés à la machine à plus de 55°C ou nettoyer à la vapeur (120 °C).
  • Passer les objets non lavables dans un sèche-linge pendant 30 minutes à haute température.

Les punaises de lit peuvent développer une résistance aux insecticides lorsque ceux-ci sont inappropriés ou mal utilisés, contacter alors un spécialiste de la lutte antiparasitaire, les services d’actions de salubrité ou d’hygiène en mairie.