Thématiques - 

Qu’est-ce que c’est

Le glaucome est une altération progressive du nerf optique résultant d’une élévation de la pression intraoculaire (PIO) qui comprime celui-ci. L’hypertonie oculaire est due à un défaut d’évacuation de l’humeur aqueuse (liquide protégeant le cristallin et nourrissant la cornée) consécutif au défaut de fonctionnement du trabéculum. Cette maladie touche plus de 2% de la population de plus de 40 ans. Sa forme la plus fréquente est le glaucome à angle ouvert, appelé aussi glaucome chronique.

Les symptômes

Le glaucome chronique est une maladie d’évolution lente qui reste longtemps asymptomatique: les patients ne ressentent les premières gênes visuelles (tâches aveugles dans le champ de vision périphérique) qu’environ 10 ans après le début de la maladie. La maladie est donc généralement détectée fortuitement lors d’une consultation de contrôle chez un ophtalmologue.

Les facteurs déclenchants
  • L’élévation de la pression intraoculaire est le principal facteur de risque mais elle n’est pas systématique (il existe des glaucomes à pression normale, d’origine vasculaire).
  • D’autres facteurs entrent également en jeu : l’âge (plus de 40 ans), les antécédents familiaux, l’origine ethnique (maladie plus fréquente dans les sujets à la peau foncée), certains médicaments (corticoïdes par exemples), la myopie, le diabète, une blessure antérieure...

    La prévention et le diagnostic

    Dépistage à réaliser chez l’ophtalmologiste à partir de 40 ans tous les 2 ans ou en cas de facteurs de risque. Le diagnostic repose sur une mesure de la pression intraoculaire (tonométrie) et de l’angle entre l’iris et la cornée (gonioscopie), une évaluation du champ visuel (périmétrie) et un examen minutieux du nerf optique (fond dœil).

    Le traitement du glaucome à angle ouvert

    Il permet de stopper l’évolution de la maladie, de prévenir les lésions et de stabiliser la vision. Le traitement est essentiel car en l’absence de prise en charge, le glaucome peut conduire à la cécité.

  • Médicamenteux (traitement de première intention): le traitement repose essentiellement sur la prescription de collyres pour réduire la pression intraoculaire et ne doit pas être interrompu inopinément.

  • En cas d’échec, traitement au laser ou chirurgical.