Thématiques - 

Qu’est-ce que c’est

Depuis 10 ans, le temps consacré aux écrans (téléviseur, ordinateur, smartphone, tablette, jeux vidéo...) ne cesse d’augmenter dans notre société. Néanmoins, un usage raisonné et régulé reste très utile et bénéfique.

Quand parler de mauvais usage

L’exposition aux écrans est problématique lorsque :

  • Ceux-ci constituent le principal centre d’intérêt, au détriment de tout le reste ;
  • Des conséquences négatives en résultent (ex : souffrance chez soi/ses proches) ;
  • Le « self control » est difficile, avec un sentiment de manque ou de malaise ;
  • Chez l’enfant, la durée est trop longue et l’accès à des contenus inadaptés est banalisé.
Quels sont les risques
  • Une fatigue et une sécheresse oculaires ;
  • Des maux de tête et de dos en cas de stress et d’hyperconnexion ;
  • Un surpoids suite au grignotage et à la sédentarité, notamment devant la télé ;
  • Chez le nourrisson : un retard de langage avec des difficultés scolaires plus tard ;
  • Chez l’enfant : une agressivité suite au visionnage de contenus violents ;
  • Chez l’adolescent : un manque de sommeil, une chute des notes scolaires, une initiation sexuelle précoce, une accoutumance à la violence, un isolement, une dépression, un suicide...
Comment limiter ces risques
  • Penser à cligner souvent des yeux devant l’écran, placé à au moins 50 cm de soi.
  • Eviter de prendre les repas avec et devant des écrans. Les bannir des chambres à coucher.
  • Préférer les sorties et le sport, lire, faire/écouter de la musique...
  • Prendre des nouvelles de personnes de visu (hors réseaux sociaux). Se lancer des défis réalistes de déconnexion (désactiver les notifications, moments sans téléphone...).
  • Chez les enfants de moins de 6 ans, limiter l’exposition au maximum. Fixer un temps d’écran autorisé chez les 6-12 ans et à partir de 9 ans, leur expliquer les dangers/pièges potentiels d’internet. Installer un contrôle parental et proscrire l’utilisation nocturne chez l’adolescent. Entretenir le dialogue et la communication.