Thématiques - 

##Qu’est-ce que c’est La désensibilisation allergique, ou immunothérapie spécifique, est le seul traitement permettant de guérir de certaines allergies. La désensibilisation consiste à exposer progressivement l’organisme à l’allergène afin de réduire la réponse immunitaire et rendre la personne tolérante à la substance allergisante.

##Qui peut se faire désensibiliser La désensibilisation peut être proposée à toute personne allergique présentant une rhinite et/ou un asthme et dont les symptômes, très gênants, durent sur plusieurs mois. Les principaux allergènes mis en cause dans la rhinite allergique et l’asthme et pour lesquels une désensibilisation est recommandée sont les pollens, les acariens, les poils de chat ou de chien, les moisissures, les poussières... La désensibilisation peut également être efficace contre les allergies au venin d’hyménoptères (guêpes, abeilles). A noter qu’il est plus difficile de se faire désensibiliser lorsque les causes des allergies sont multiples.

##Les contre-indications La désensibilisation est contre-indiquée aux personnes atteintes d’une maladie dégénérative ou d’un cancer, aux immunodéprimés, ou toute autre maladie systémique affectant le système immunitaire, aux personnes âgées et aux enfants de moins de 5 ans. La grossesse ne constitue pas une contre-indication même s’il est préférable d’éviter de commencer le traitement pendant cette période.

##En pratique L’allergologue va déterminer les allergènes en cause grâce à des tests cutanés et à un bilan sanguin.

  • Durée : pour des résultats durables, le traitement doit être suivi pendant trois à cinq ans.
  • Quand : avant de démarrer un traitement de désensibilisation, il est nécessaire d’attendre la fin des symptômes déclenchés par l’allergène. La désensibilisation doit débuter plusieurs mois avant la nouvelle saison allergique. La rentrée de septembre est la période idéale pour démarrer le traitement, ce qui permet de bénéficier d’une amélioration dès la saison suivante.
  • Différentes voies d’administration :

    • La majorité des désensibilisations est traitée par la voie sublinguale et peut être réalisée à domicile. Le patient dépose sous la langue quelques gouttes d’une solution d’allergène. La dose est progressivement augmentée jusqu’à atteindre la dose maximale tolérée par le patient. Les effets indésirables éventuels sont des démangeaisons sous la langue et une petite gêne dans la bouche. Ce traitement est très bien toléré.
    • Les patients allergiques aux pollens de graminées peuvent aussi se voir proposer des comprimés à faire fondre sous la langue.
    • En cas d’allergie aux hyménoptères (venins de guêpes et d’abeilles), la désensibilisation sous forme d’injections sous-cutanées est réalisée chez le médecin ou en milieu hospitalier.

##Les résultats Ils dépendent du respect du protocole de traitement. L’efficacité du traitement (réduction des symptômes) est observée dès la première saison pour les pollens, au bout de six mois à un an pour les acariens. Les effets bénéfiques de la désensibilisation persistent sur plusieurs années après la fin du traitement.