Thématiques - 

Qu’est-ce que c’est

Le chalazion est un petit nodule indolore, de consistance ferme, non infectieux et bénin, qui se forme sous l’épiderme des paupières, à distance du bord libre. Il est dû à l’inflammation créée par l’accumulation de sécrétions sébacées d’une ou plusieurs glandes situées dans les paupières (les glandes Meibomus) dont l’orifice est obstrué. Le chalazion évolue sur plusieurs semaines et est souvent récidivant. Ne pas le confondre avec l’orgelet, d’origine infectieuse, qui a la forme d’un grain blanc et qui se développe à la base d’un cil.

Les facteurs déclenchants

D’origine inconnue, il peut être favorisé par une acné rosacée, une dermatite séborrhéique ou une conjonctivite allergique. La prise de certains traitements tels que l’isotrétinoïne, les contraceptifs oraux, les anti-androgéniques et les traitements de chimiothérapie peuvent entraîner une altération du fonctionnement des glandes sébacées et provoquer la survenue d’un chalazion.

Les symptômes
  • Dans un premier temps, apparition d’un oedème diffus (rarement complet) de la paupière, capable d’occasionner une gêne oculaire de type pression.
  • Dans les jours qui suivent, formation localisée du nodule qui peut devenir rouge, chaud et plus ou moins douloureux.

    Le traitement
  • Nettoyer les paupières plusieurs fois par jour avec une compresse stérile et du sérum physiologique, une solution de lavage ophtalmique, ou un gel adapté aux paupières.

  • Appliquer des compresses d’eau chaude ou un masque chauffant pendant 15 à 20 minutes 2 à 4 fois par jour, oeil fermé, pour aider à fluidifier puis masseret pour aider à drainer la glande obstruée.
  • Eviter de masser car cela pourrait aggraversi douleur ou surune éventuelle infectionn. Consulter le médecin car il peut être nécessaire d’avoir recours à des corticoïdes locaux afin d’éviter l’enkystement voire des antibiotiques en cas delors d’une surinfection et afin d’éviter l’enkystement. En cas d’échec du traitement, le médecin l’ophtalmologue pourra pratiquer une incision du chalazion sous anesthésie locale.

    Conseils
  • Bien se laver les mains avant d’appliquer les différents traitements.

  • En cas d’application de plusieurs produits, attendre 15 minutes entre chaque application.
  • Eviter le maquillage et le port de lentilles jusqu’à la guérison. Il n’est cependant pas nécessaire de les jeter sauf dans les rares cas de surinfection.
  • En prévention pour les personnes sujettes aux récidives : masser les paupières 2 fois par semaine à l’aide d’une compresse d’eau chaude puis nettoyer avec une solution de lavage ophtalmique pour éliminer les sécrétions.