Thématiques - 

Calendrier vaccinal 2018 simplifié

Chez les nourrissons nés à partir du 1er janvier 2018, les vaccinations contre la diphtérie, la poliomyélite, le tétanos, l’Haemophilus influenzae b, l’hépatite B, la coqueluche, la rougeole, les oreillons, la rubéole, le pneumocoque et le méningocoque C sont obligatoires (cf. zones grisées dans le tableau).

  • BCG : à partir de l’âge d’1 mois, idéalement au cours du 2ème mois et jusqu’à l’âge de 15 ans chez les enfants exposés à un risque élevé de tuberculose. Les enfants résidants à Mayotte et en Guyane seront vaccinés avant la sortie de la maternité.
  • Diphtérie-tétanos-polio : les rappels jusqu’à l’âge de 13 ans sont indispensables pour une protection à long terme.
  • Coqueluche : pour les personnes n’ayant pas reçu le rappel fixé à l’âge de 25 ans, un rattrapage est possible jusqu’à l’âge de 39 ans révolus. De plus, dans le cadre de la stratégie dite du « cocooning » des recommandations particulières s’étendent à des adultes ayant un projet parental et à l’entourage proche de la femme enceinte.
  • Haemophilus influenzae de type b (Hib) : rattrapage possible jusqu’à l’âge de 5 ans.
  • Hépatite B : dès la naissance si la mère a une hépatite B, sinon à partir de 2 mois avec rappel à 4 et 11 mois pour la population générale. En rattrapage jusqu’à 15 ans révolus si pas de vaccination au cours de la première année de vie. A partir de 16 ans, recommandé uniquement chez les personnes à risque non antérieurement vaccinées.
  • Pneumocoque : rattrapage possible jusqu’à 23 mois. Recommandé chez les patients à risque à partir de 2 ans.
  • Méningocoque C conjugué : vaccination abaissée à titre transitoire à l’âge de 5 mois avec une 2ème injection à l’âge de 12 mois et en rattrapage jusqu’à l’âge de 24 ans révolus.
  • Rougeole-Oreillons-Rubéole : rattrapage possible avec 2 doses de vaccin trivalent espacées d’un mois. Vaccin contre-indiqué pendant la grossesse. Reporter un projet de grossesse dans le mois suivant la vaccination.
  • Papillomavirus humains (HPV) : recommandé chez les jeunes filles entre 11 et 14 ans avec un rattrapage vaccinal jusqu’à 19 ans révolus. La vaccination est également recommandée aux hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes jusqu’à 26 ans. Le Haut Conseil de la Santé Publique (HCSP) recommande d’initier la vaccination avec le vaccin nonavalent (dès sa disponibilité et son remboursement). Les vaccins contre les infections à papillomavirus ne sont pas interchangeables au cours du schéma vaccinal d’un patient.
  • Grippe : recommandé chaque année pour les personnes à risque, y compris les enfants à partir de 6 mois, les femmes enceintes et pour toutes les personnes de 65 ans et plus.
  • Zona : une injection unique est recommandée chez les adultes âgés de 65 à 74 ans révolus.
A savoir
  • Il n’est pas nécessaire de recommencer tout le programme de vaccination en cas de retard.
  • Tenir à jour le carnet de vaccination individuel donné par le médecin.
  • Des adaptations vaccinales en situation de pénurie de vaccins existent. Pour plus d’informations vous pouvez consulter le site : VACCINATION INFO SERVICE.FR ou en parler à votre médecin.