Thématiques - 

Qu’est-ce que c’est
  • Les amygdales jouent un rôle dans le système immunitaire (production d’anticorps et barrière à l’entrée des germes par les voies respiratoires supérieures ou les oreilles).
  • Les amygdales pharyngées ou végétations adénoïdes, aussi appelées 'végétations', sont situées en arrière des fosses nasales, en haut du rhino-pharynx. Leur augmentation ou leur infection chronique est fréquente chez l’enfant. Elles disparaissent généralement dans l’enfance.
  • Les amygdales palatines sont situées au fond de la gorge, de part et d’autre de la luette.

Les amygdales linguales se trouvent à la base de la langue, les amygdales vélopalatines au niveau du voile du palais et les amygdales tubaires autour des orifices de la trompe d’Eustache.

Les symptômes
  • Les végétations volumineuses sont souvent dues à des rhinopharyngites, otites séreuses ou otites moyennes aiguës à répétition. Elles forment un obstacle et l’enfant ronfle souvent en dormant.
  • Les amygdales peuvent être le siège d’angines récidivantes, ou devenir obstructives lorsqu’elles augmentent trop de volume (gêne à la respiration ou à la déglutition).
Le traitement
  • En cas d’infections à répétition, le médecin peut proposer l’ablation des végétations ou adénoïdectomie chez l’enfant uniquement, ablation des amygdales ou amygdalectomie chez l’adulte et l’enfant.
  • L’opération des végétations se justifie en cas d’obstruction nasale ou de rhinopharyngites et otites récidivantes. Une récidive reste toutefois possible (les végétations peuvent 'repousser').
  • L’opération des amygdales est indiquée en cas d’angines à répétition, voire en cas de syndrome d’apnées du sommeil.
  • Une alternative à la chirurgie peut être proposée, mais uniquement chez l’adulte présentant des amygdales cryptiques (c’est-à-dire avec de nombreux sillons profonds). Il s’agit d’une technique au laser, qui consiste à brûler les amygdales sous anesthésie locale. Plusieurs séances espacées de quelques semaines sont nécessaires.
  • Ces interventions n’ont pas de conséquences sur le bon fonctionnement du système immunitaire. Les anticorps sont aussi produits par d’autres structures : ganglions, moelle osseuse, rate...