Thématiques - Actualités - Santé

Une étude américaine révèle que les personnes consommant régulièrement des fruits à coque comme des noix présenteraient moins de risque de maladies cardiovasculaires comparativement à celles en mangeant rarement ou jamais. Pour étayer leur propos, une équipe de chercheurs a examiné les dossiers médicaux ainsi que le mode de vie et les habitudes alimentaires de plus de 210 000 employés de services de santé. Pendant la période de suivi qui a duré plus de vingt ans, 14 136 de ces personnes ont développé une pathologie cardiovasculaire. Il s’avère que les participants qui consommaient une portion de 28 grammes de fruits à coques au moins cinq fois par semaine avaient 14 % moins de risque de présenter une pathologie cardiovasculaire que ceux qui en mangeaient rarement ou jamais. Aussi, ils avaient 20 % moins de chance de développer une maladie coronaire. Cependant, l’un des auteurs de l’étude souligne qu’il ne faut pas en manger en trop grande quantité, car ils sont riches en calories. Jusqu’ici, la plupart des études se sont focalisées sur la quantité ou la fréquence de consommation de ces aliments plutôt que sur les types de fruits pour déterminer ceux qui confèrent le plus de bienfaits. Ainsi, cette étude suggère que les personnes consommant des noix au moins une fois par semaine réduisent de 19% leur risque cardiovasculaire et de 21% celui de développer une maladie coronaire comparativement à ceux qui n’en mangent jamais. Même des cacahuètes, qui sont des arachides, procurent des bienfaits pour les artères et le coeur. Manger quelques fois par semaine, des amandes, des pistaches ou des noix de cajou est donc bon pour la prévention de maladies cardiovasculaires conclut l’étude.

15-11-2017 01:24:34 - Docavenue