Thématiques - Actualités - Santé

Une étude qui vient d’être publiée dans une revue médicale montre que la caféine pourrait diminuer le risque de rosacée. Cette maladie qui touche fréquemment les personnes à peau claire se manifeste par des rougeurs sur le visage. Connaissez-vous la rosacée ? Cette appellation florale est une maladie dermatologique. Il s’agit d’une affection chronique qui provoque des rougeurs disgracieuses sur le visage. Au fur et à mesure que la maladie évolue, ces rougeurs deviennent permanentes. De petits vaisseaux dilatés apparaissent sur les joues et les ailes du nez, ainsi que des petits boutons rouges. En France, on estime que 2 à 3 % de la population sont concernés ce qui représente approximativement un million de personnes. Cette maladie qui débute rarement avant l’âge de trente ans touche majoritairement les femmes. Récemment des études ont montré que la caféine pourrait aider à prévenir la rosacée. Des chercheurs américains, canadiens et chinois ont analysé la consommation de café, de thé et de chocolats de plus de 82 000 femmes. Rappelons que tous ces aliments contiennent de la caféine. Les résultats ont révélé que les personnes qui consommaient au moins quatre cafés par jour enregistraient un risque plus faible de souffrir de la rosacée en comparaison avec celles qui buvaient moins d’un café par mois. Les chercheurs ont longtemps cru que la caféine pouvait être un déclencheur potentiel de la rosacée, tout comme les boissons chaudes, les plats épicés et les facteurs hormonaux. Ils ont aussi expliqué que le café pourrait avoir amoindri les symptômes de la rosacée du fait des propriétés vasoconstrictives et du caractère immunosuppresseur de la caféine. De nouvelles études doivent permettre de mieux comprendre l’association entre la caféine et cette maladie.

22-10-2018 07:52:15 - Docavenue