Thématiques - Actualités - Santé

Récemment, de nouvelles recherches ont montré que les nourrissons qui étaient allaités au sein pendant leurs trois premiers mois étaient moins susceptibles d’avoir de l’eczéma à l’âge de 6 ans en comparaison avec les bébés allaités moins longtemps. Ce n’est pas la première fois qu’une étude s’intéresse aux effets de l’allaitement des nourrissons et le risque d’eczéma. Rappelons que l’eczéma est une maladie chronique qui entraîne des démangeaisons et des sécheresses de la peau pouvant s’infecter. Elle touche un enfant sur cinq et environ un adulte sur dix dans les pays occidentaux. Selon de récentes estimations, les cas d’eczéma auraient doublé et peut-être même triplé depuis les 30 dernières années. Présentés lors d’un congrès annuel, les résultats de ces nouvelles recherches menées par des chercheurs américains montrent que les enfants exclusivement allaités au sein au cours des trois premiers mois enregistraient un risque abaissé d’eczéma à l’âge de six ans en comparaison avec des enfants allaités moins longtemps ou exclusivement nourris au lait maternisé. Les chercheurs se sont basés sur des informations sur l’alimentation d’environ 2 000 femmes enceintes au cours de leur troisième semestre ainsi que leur recours à l’allaitement maternel au cours de la première année de vie des nourrissons. Les scientifiques ont aussi trouvé que les antécédents d’allergies alimentaires dans la famille des enfants ou un statut socio-économique supérieur entraînaient un risque plus élevé de souffrir de cette maladie de peau. L’un des auteurs de l’étude précise que si l’allaitement exclusif ne peut pas empêcher les enfants d’avoir de l’eczéma, il pourrait les protéger des grosses éruptions.

27-02-2019 09:21:37 - Docavenue