Thématiques - Actualités - Santé

Beaucoup de personnes l’ignorent mais la consommation d’alcool, même en faible quantité favorise le cancer du sein. Plus de 8 000 nouveaux cas lui sont imputables chaque année en France. C’est plus que tous les autres cancers. En France, avec plus de 54 000 nouveaux cas et près de 12 000 décès chaque année, le cancer du sein est le cancer le plus fréquent et le plus mortel chez les femmes. Ce que beaucoup ignorent, l’alcool, même s’il est consommé en faible quantité, favorise le développement d’un cancer. Après le tabac, l’alcool est le second facteur de risque évitable de cancers rappelle l’Institut national du cancer. D’après une étude publiée récemment, l’alcool est à l’origine de 8 081 nouveaux cas de cancers du sein par an devant les autres cancers à savoir colorectal (6.654 cas), de la cavité buccale et du pharynx (5.675 cas), du foie (4.355 cas), de l’oesophage (1.807 cas) et du larynx (1.284 cas). Si la consommation d’alcool en France baisse de manière régulière depuis les années 60, elle reste cependant l’une des plus élevées en Europe et dans le monde. Chez les 15 ans et plus, elle est passée de 26 litres d’alcool par an à 11,6 litres en 2013, soit en moyenne 2,6 verres par jour. Que ce soit le vin ou la bière, tous les types d’alcool sont cancérigènes. L’Institut national du cancer rapporte que les études scientifiques montrent une augmentation du risque de cancer dès la consommation moyenne d’un verre par jour. Les effets de l’alcool sont renforcés quand ils sont associés à ceux du tabac. Ainsi le risque de développer un cancer de la cavité buccale serait multiplié par 45 ans chez les grands consommateurs de tabac et d’alcool.

28-03-2018 01:04:31 - Docavenue