Thématiques - Actualités - Santé

La grippe gagne de plus en plus de terrain en France. 7 régions sont pour le moment placées en alerte. Rien qu’en une semaine, les passages aux urgences et hospitalisations ont plus que doublé. Après l’Ile de France au début du mois de décembre, 7 autres régions allant des Hauts de France jusqu’à Provence Alpes Côte d’Azur sont entrées dans une phase épidémique. Sont aussi concernées la Bourgogne-Franche-Comté, les trois régions de la façade atlantique (Bretagne, Pays de la Loire, Nouvelle-Aquitaine) et l’Occitanie. Si la Corse reste épargnée par le virus, quatre autres régions (Grand Est, Normandie, Centre-Val de Loire et Auvergne-Rhône-Alpes) sont classées en pré-épidémie. D’après Santé Publique France, l’activité grippale est en forte augmentation en métropole avec 193 consultations pour syndrome grippal pour 100.000 habitants en médecine ambulatoire. Les autorités rappellent que la vaccination est la meilleure façon de se protéger de la grippe et de ses complications. Entre le moment de l’injection et l’efficacité du vaccin, il faut compter un délai de 15 jours. Au quotidien il est important de respecter certaines règles d’hygiènes simples pour limiter la transmission de la maladie. Se laver les mains régulièrement à l’eau et au savon est le premier réflexe à adopter. L’utilisation d’un gel hydroalcoolique est un moyen efficace pour éliminer de nombreux microbes transmissibles. Concernant la gastro-entérite aiguë, cinq régions sont en phase épidémique : Hauts-de-France, Grand Est, Auvergne-Rhône-Alpes, PACA et Occitanie. De son côté la bronchiolite a entrainé plus de 4 000 passages aux urgences rien que la semaine dernière.

21-12-2017 02:09:02 - Docavenue