Thématiques - Actualités - Santé

Une étude australienne vient de mettre en évidence que consommer de l’alcool de façon modérée pouvait provoquer une fibrillation auriculaire, le plus fréquent des troubles du rythme cardiaque.

Si consommer de l’alcool de façon excessive est un facteur de risque établi pour la fibrillation auriculaire, une nouvelle étude révèle que boire de l’alcool même de façon modérée pouvait également provoquer ce genre de trouble cardiovasculaire. Pour bien comprendre, la fibrillation auriculaire est un rythme cardiaque anormal caractérisé par des battements rapides et irréguliers des oreillettes, les deux cavités supérieures du coeur. Parfois, une personne peut voir grimper son rythme cardiaque jusqu’à 200 pulsations à la minute pendant plusieurs heures. D’autres symptômes peuvent être une sensation de serrement ou de pression dans la poitrine, la fatigue ou des difficultés respiratoires. Si elle n’est pas soignée, la fibrillation auriculaire peut avoir des conséquences graves. A cause de l’irrégularité des mouvements de pompe des oreillettes, des caillots de sang ont tendance à se former dans le coeur. S’ils sont entrainés dans la circulation sanguine, ces caillots peuvent boucher une artère du cerveau et provoquer une attaque cérébrale. Pour empêcher cela, la plupart des patients se voient prescrire des anticoagulants à titre préventif pour fluidifier le sang.

L’étude menée par des chercheurs australiens atteste que les personnes dont la consommation est modérée et régulière, à raison de 14 verres par semaine en moyenne, présentaient plus de problèmes au niveau du système électrique du coeur, que les non-buveurs. Les scientifiques s’appuient sur d’autres travaux rassemblant près de 860 000 patients. Il est apparu qu’à chaque dose d’alcool quotidienne supplémentaire le risque de fibrillation auriculaire augmentait de 8 %. De plus, les chercheurs ont découvert que le signal électrique du coeur était plus altéré pour les buveurs modérés que pour le reste des participants.

11-01-2019 10:38:04 - Docavenue