L’épidémie de grippe n’a pas dit son dernier mot

Thématiques - Santé

Forte fièvre, fatigue intense, douleurs musculaires, maux de tête, toux sèche, pas de doute, c’est la grippe. Cette année, l’épidémie est importante surtout chez les personnes âgées. Au cours de ces derniers jours, la grippe saisonnière a provoqué une très forte augmentation du nombre de passage aux urgences. Entre le 26 décembre et le 1er janvier, 5 745 personnes se sont rendues dans un service d’urgence pour des symptômes grippaux contre 4 220 la semaine précédente. 18 % des malades, essentiellement des personnes âgées, ont dû être hospitalisées. Depuis le 1er novembre 81 cas graves de grippe ont été admis en réanimation et 22 sont décédés. Là aussi des chiffres en nette hausse. D’après le réseau Sentinelles, les régions les plus touchées la semaine dernière étaient la région Auvergne-Rhône-Alpes avec 783 cas pour 100.000 habitants, devant la Bourgogne-France-Comté (629 cas) et la Provence-Alpes-Côte d'Azur (571 cas). Particulièrement importante cette année, l’épidémie de grippe saisonnière est causée par un virus très contagieux. En moyenne, elle dure neuf semaines si l’on se réfère aux données historiques depuis 1984. Mais en 2009-2010 l’épidémie s'était étendue sur 16 semaines. L'hiver dernier elle avait touché environ 3 millions de personnes. Dans la vie de tous les jours, il convient de respecter certaines règles d’hygiènes simples pour limiter la transmission de la maladie. Se laver les mains régulièrement à l’eau et au savon est le premier réflexe à adopter surtout après être allé aux toilettes, avant de cuisiner, de manger ou encore après avoir utilisé les transports en commun. L’utilisation d’un gel hydro-alcooliques est aussi un moyen efficace pour éliminer de nombreux microbes transmissibles.

05-01-2017 08:55:08 - Docavenue