Docavenue

Une journée mondiale pour prendre soin de son coeur

A l’occasion de la journée mondiale du coeur qui se tient le 29 septembre, la Fédération française de cardiologie organise une campagne de sensibilisation auprès des femmes sur des symptômes pouvant révéler un infarctus. Souvent méconnus, ils sont différents de ceux ressentis par les hommes.

Mettre l’accent sur la prévention. Tel est l’objectif de la 17e édition de la journée mondiale du coeur où de nombreuses manifestations sont prévues partout en France. Deuxième cause de mortalité après le cancer, les maladies cardiovasculaires sont responsables de près de 150 000 décès chaque année en France. Tabagisme, alcool, mauvaise alimentation, sédentarité sont autant de facteurs de risques pouvant mener à une complication cardiaque.

Saviez-vous que près de la moitié des femmes de moins de 60 ans victimes d’un infarctus du myocarde n’ont pas ressenti les symptômes pourtant classiques chez les hommes ? Par exemple, la douleur dans la poitrine irradiant le bras gauche et la mâchoire est absente chez les femmes dans environ 40% des cas. Elle peut être remplacée par d’autres signes comme la sensation d’épuisement, l’essoufflement à l’effort et les nausées. Ces symptômes atypiques contribuent à une prise en charge trop tardive des femmes lors d’un infarctus. Une récente étude menée par des chercheurs britanniques de l’université de Leeds révèle que les femmes présentaient un risque réel d’être mal diagnostiquées par rapport aux hommes.

En adoptant le même style de vie que les hommes depuis une trentaine d’années, les femmes ont également acquis les mêmes mauvaises habitudes d’hygiène de vie. Selon l’Institut de veille sanitaire, entre 2002 et 2008 en France, le nombre de personnes hospitalisées pour un infarctus du myocarde a baissé dans toutes les classes d’âges chez les hommes (-8,2% de 45 à 54 ans). Sur la même période, il a progressé chez les femmes (+17,9% de 45 à 54 ans). Souvent avec une prise en charge plus tardive d’une heure comparé aux hommes, ce qui aggrave le diagnostic.

Globalement, les spécialistes conseillent de consulter un cardiologue ou un médecin généraliste après 40 ans chez les hommes et 50 ans chez la femme dès qu’une douleur thoracique apparaît à l’effort.

Pour en savoir plus sur les risques cardiovasculaires, n’hésitez pas à consulter le guide maladie de Docavenue en cliquant sur ce lien.

Prendre rendez-vous avec un docteur : spécialiste, médecin généraliste ou dentiste

Votre santé connectée
Un service immédiat, simple, sécurisé et gratuit...


1

Chercher et trouver votre docteur

Dentiste, médecin généraliste et spécialiste

2

Choisir votre rendez-vous

directement dans l'agenda du praticien

3

Valider votre RDV

Votre rendez-vous est pris et vous recevrez un rappel !

Actualités Santé

Chargement en cours...

Guide maladie

Chargement en cours...

Tests santé

Chargement en cours...